plasm-


plasm-

⇒PLASMA-, PLASM(O)-, (PLASM-, PLASMO-)élém. formants
I. —L'élém. est ou représente le subst. plasma.
A.BIOL., MÉD. [Corresp. à plasma A 1 a]
1. [Le mot constr. est un adj.; le 2e élém. est un suff.] V. plasmatique (dér. s.v. plasma).
2. [Les mots constr. sont des subst.]
a) [Le 2e élém. est un suff. sav.]:
plasmase, subst. fém. Synon. de thrombine (d'apr. GARNIER-DEL. 1972).
plasmine, subst. fém. Synon. de fibrinolysine (s.v. fibrino- A) (d'apr. VERCH.-BUD. 1981). Dans le sang, existe un facteur dit thrombolytique, la plasmine, qui dissout, au bout d'un certain temps, les caillots pouvant se former dans un vaisseau (R. SCHWARTZ, Nouv. remèdes et mal. act., 1965, p.93). Plasminogène, subst. masc., comp. Protéine plasmatique inactive participant à la fibrinolyse en se transformant en plasmine sous l'effet d'activateurs (d'apr. Méd. Flamm. 1975). La fibrine est dégradée par la fibrinolysine (ou plasmine), elle-même produit d'activation de la profibrinolysine (ou plasminogène) (Encyclop. Sc. Techn. t.3 1970, p.395).
b) [Le 2e élém. est issu du gr.]:
plasmaphérèse (-aphérèse, du gr. «action d'ôter, d'enlever»), subst. fém. Opération consistant à prélever du sang, à en retirer le plasma par centrifugation, et à réinjecter au sujet les éléments figurés dans une solution isotonique citratée (d'apr. Méd. Biol. t.3 1972). La plasmaphérèse permet de transfuser aux donneurs les globules rouges provenant de leur propre don de sang effectué en sac plastique et de conserver le plasma correspondant à ce don (Encyclop. Sc. Techn. t.10 1973, p.586).
plasmathérapie, subst. fém. ,,Injection intraveineuse de plasma à des fins thérapeutiques`` (Méd. Biol. t.3 1972).
c) [Le 2e élém. est un subst. fr.]:
plasmasynthèse, subst. fém. Synthèse du plasma sanguin. [La] concentration [des acides nucléiques] au sein des éléments responsables de la plasmasynthèse [plasmocytes] (P. MORAND, Confins vie, 1955, p.103).
Rem. Empr. à l'angl., v. plasmocyte.
B.PHYS. [Corresp. à plasma B]
1. [Les mots constr. sont des adj.]
a) [Le 2e élém. est un suff.] V. plasmique (dér. s.v. plasma).
b) [Le 2e élém. est issu du gr.]:
plasmagène. adj. Qui engendre un plasma. (Ds ROB. Suppl. 1970, Lexis 1975 et Lar. Lang. fr.).
2. [Les mots constr. sont des subst.]
a) [Le 2e élém. est un suff. sav.]:
plasmon, subst. masc. ,,Particule fictive que l'on associe aux différentes ondes qui peuvent exister dans un plasma, comme des photons sont associés aux ondes électromagnétiques en théorie des quanta`` (Nucl. 1975). Étant donné la grande densité électronique, les fréquences des oscillations de plasma se situent dans les gammes infrarouge, lumineuse ou ultraviolette. Le quantum d'énergie (...), correspondant à une telle oscillation, est baptisé du nom de «plasmon» et vaut environ 10 électron-volts (Hist. gén. sc., t.3, vol. 2, 1964, p.321). Oscillations de plasma. Elles correspondent à des excitations collectives d'électrons libres du cristal considéré. Ce type d'excitation élémentaire porte le nom de plasmon (Encyclop. Sc. Techn. t.10 1973, p.446).
b) [Le 2e élém. est issu du gr.]:
plasmapause, subst. fém. ,,Limite externe de la plasmasphère, caractérisée par une brusque décroissance de la densité électronique`` (Sc. Techn. spat. 1978).
plasmasphère, subst. fém. ,,Zone interne de la magnétosphère [v. magnéto- I D], où la densité électronique est nettement plus élevée que dans la zone externe`` (Sc. Techn. spat. 1978).
plasmoïde, subst. masc. ,,Plasma de volume limité, animé d'une vitesse d'ensemble`` (Nucl. 1975). Synon. bouffée de plasma (d'apr. Nucl. 1975). Plasmoïdal, -ale, -aux, adj., dér. Relatif aux plasmoïdes. Décharges plasmoïdales dans les gaz (J. phys. et Radium, 1931, p.375D).
plasmologie, subst. fém. ,,Étude des propriétés des plasmas et de leur exploitation, et de la physicochimie relative à l'écoulement nucléaire, électronique et ionique au sein d'un milieu gazeux, sous l'influence des champs électriques et magnétiques`` (NEYRON 1970).
c) [Le 2e élém. est un subst. fr.]:
plasmochimie, subst. fém. Industrie utilisant le plasma à certaines températures dans des réactions chimiques. Les possibilités du plasma et ses propriétés ont donné naissance à un nouveau domaine scientifique: la plasmochimie (NEYRON 1970). Plasmochimique, adj., dér. Les processus plasmochimiques engendrent des substances n'existant pas aux températures ordinaires (NEYRON 1970).
3. [Le mot constr. est un verbe]:
plasmifier, verbe trans. ,,Transformer un gaz en plasma`` (Lar. Lang. fr., Pt ROB. 1977).
II. —L'élém. représente protoplasme et plus partic. cytoplasme lorsque l'oppos. avec noyau est sentie; il entre dans la constr. d'adj. et de subst. appartenant le plus souvent au vocab. de la biol. ou de la méd.
A. —[Les mots constr. sont des adj.; le 2e élém. est un suff. sav.]:
plasmatique. adj. Membrane plasmatique. Synon. de membrane ectoplasmique (dér. s.v. ectoplasme), membrane plasmique (v. membrane A 2 a). On peut décrire une cellule comme formée d'un cytoplasme et d'un noyau qui sont contenus dans une membrane dite plasmatique (Encyclop. Sc. Techn. t.2 1970, p.733).
plasmique. adj. Relatif au cytoplasme. Le cytoplasme (...) est limité à l'extérieur par une membrane plasmique et à l'intérieur par la membrane nucléaire (HUSSON, GRAF, Biol. gén., 1965, p.23). En compos. Strangeways (1920) ne croit pas à l'identité des fibroblastes et des cellules fusiformes provenant des monocytes. Le rapport nucléo-plasmique des fibroblastes est beaucoup plus élevé à l'état vivant que celui des monocytes transformés (J. VERNE, Vie cellul., 1937, p.92).
B. —[Les mots constr. sont des subst.]
1. [Le 2e élém. est un suff. sav.] V. plasmodium et aussi:
plasmide (-ide, différenciateur de convention, sans doute d'orig. all., v. cinétide, s.v. cinét(o)-), subst. masc. ,Élément génétique extra-chromosomique des bactéries transférable de l'une à l'autre par conjugaison ou transduction (d'apr. Méd. Flamm. 1975). Les plasmides sont souvent porteurs de gènes de résistance à divers antibiotiques (L'HÉR. Génét. 1978).
plasmode. subst. V. -ode1 et myxomycètes ex. Synon. c(o)enocyte (s.v. coeno- B), syncitium. Plasmodial1, -ale, -aux, adj., dér. ,,Qui se rapporte aux plasmodes`` (Méd. Biol. t.3 1972). C'est parce que Darling crut que la maladie qu'il avait découverte était une maladie parasitaire [proche du kala-azar] qu'il donna le nom d'histoplasma au parasite, histo évoquant histiocyte et plasma un organisme plasmodial (Parasitologie 2, Montreuil, Laboratoire Roland-Marie, 1975, p.265). Plasmodiophora (-phora, forme fém. en lat. sc. de -phore), subst. masc., comp. Genre de Myxomycètes dont une espèce détermine la hernie du chou. On doit (...) à Woronine la découverte remarquable [1876] d'un myxomycète parasite des choux plasmodiophora (Hist. gén. sc., t.3, vol. 1, 1961, p.541). Plasmodiophora brassicae (...) se développe à l'intérieur de la cellule de l'hôte, en un plasmode plurinucléé dont dérivent, ensuite, de nombreuses spores (Encyclop. Sc. Techn. t.1 1969, p.680). Plasmopara (plasmo- représente plasmode, -para forme fém. en lat. sc. de -pare), subst. masc., comp. Plasmopara viticola. Champignon de la classe des Phycomycètes (s.v. -myces B), ordre des Oomycètes (s.v. -myces B), famille des Péronosporacées (pérono-, du gr. «pointe d'agrafe, cheville``), agent du mildiou de la vigne (d'apr. Encyclop. Sc. Techn. t.8 1972, p.537). Le mycélium du plasmopara viticola se développe (...) à l'intérieur de son hôte et vit aux dépens des tissus qu'il parasite et finit par détruire (LEVADOUX, Vigne, 1961, p.75).
2. [Le 2e élém. est issu du gr.] V. plasmogamie (s.v. -game), plasmolyse et aussi:
plasmalemme (-lemme, du gr. «enveloppe, membrane»), subst. masc. Synon. de membrane plasmatique (d'apr. Méd. Biol. t.3 1972). La membrane cytoplasmique externe [plasmalemme] est (...) de nature double et le feuillet interne serait en continuité avec le réticulum endoplasmique (Hist. gén. sc., t.3, vol. 2, 1964, p.768).
plasmodesme (-desme, du gr. «lien, ligature»), subst. masc. ,,Petit canalicule qui traverse la membrane squelettique [ou membrane cellulosique des cellules végétales (v. membrane B)] et qui fait communiquer entre eux les cytoplasmes de deux cellules voisines`` (LEND.-DELAV. Biol. 1979). Chez les végétaux supérieurs (...) le réticulum endoplasmique est continu entre les cellules par passage dans les plasmodesmes (HUSSON, GRAF, Biol. gén., 1965, p.28).
plasmodiérèse (-diérèse, v. diérèse B), subst. fém. ,,Bipartition du cytoplasme d'une cellule en division`` (Biol., 1965, p.1919 [Encyclop. de la Pléiade]). Synon. plasmotomie; on dit aussi cytodiérèse. La période de plasmodiérèse s'accompagne de l'émission relativement rapide de pseudopodes sur toute la périphérie cellulaire (J. VERNE, Vie cellul., 1937, p.126).
plasmotomie, subst. fém. Synon. de plasmodiérèse. Les phénomènes nucléaires sont achevés, la séparation des cytoplasmes (plasmotomie, cytodiérèse) peut avoir lieu (Encyclop. Sc. Techn. t.7 1972, p.53).
3. [Le 2e élém. est issu d'un subst. fr.]:
plasmagel (-gel de gel[atine]), subst. masc. État du hyaloplasme cellulaire qui se présente sous une forme colloïdale rigide et élastique (gel) (d'apr. LEND.-DELAV. Biol. 1979). C'est dans le Myxomycète Physarum que les courants cytoplasmiques sont le mieux connus. Cet organisme est constitué par une masse protoplasmique multinucléée, ou plasmode, divisée en de multiples bras. Dans chaque bras, le cytoplasme périphérique est dans un état gélifié (plasmagel) immobile, tandis que le cytoplasme central est liquide (plasmasol) et mobile (Encyclop. Sc. Techn. t.4 1970, p.194).
plasmasol (-sol de sol[ution]), subst. masc. État du hyaloplasme cellulaire qui se présente sous une forme fluide (d'apr. LEND.-DELAV. Biol. 1979). V. ex. supra.
Rem. Empr. à l'angl., v. plasmagène.
Rem. gén. L'élém. représente aussi plasmagène et plasmocyte (v. ces mots rem.).
Prononc.:[plasma-], [-o], en syll. inaccentuée [--]. Bbg. QUEM. DDL t.6 (s.v. plasmatique).

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • plasm — [plaz′əm] n. PLASMA (senses 2 & 3) * * * plasm (plăzʹəm) n. 1. See germ plasm. 2. Variant of plasma. * * * …   Universalium

  • Plasm — Plasm, n. [L. plasma anything formed or molded, that which is molded, Gr. ?, ?, from ? to form, mold: cf. F. plasme. Cf. {Plasma}.] 1. A mold or matrix in which anything is cast or formed to a particular shape. [R.] Woodward. [1913 Webster] 2.… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • plasm — –PLASM Element secund de compunere savantă cu semnificaţia (referitor la) plasmă (1) , de plasmă (1) . [< fr. , gr. plasma]. Trimis de LauraGellner, 13.09.2007. Sursa: DN …   Dicționar Român

  • -plasm — [plaz′əm] [< Gr plasma: see PLASMA] combining form 1. the formative material of an animal or vegetable cell [idioplasm] 2. any of the components of protoplasm [endoplasm] …   English World dictionary

  • plasm — [plaz′əm] n. PLASMA (senses 2 & 3) …   English World dictionary

  • plasm- — [plaz′əm] prefix combining form PLASMO : used before a vowel …   English World dictionary

  • plasm — pro·plasm; pro·to·plasm; pseu·do·plasm; psy·cho·plasm; sar·co·plasm; so·ma·plasm; so·ma·to·plasm; sper·mato·plasm; spon·gi·o·plasm; spo·ro·plasm; stereo·plasm; sym·plasm; tele·plasm; tox·o·plasm; troph·o·plasm; …   English syllables

  • plasm — SYN: plasma. * * * plasm plaz əm n PLASMA see GERM PLASM * * * (plazґəm) plasma …   Medical dictionary

  • plasm — «a, ato, o (G). Something molded or modeled; plasm …   Dictionary of word roots and combining forms

  • plasm — noun 1. the colorless watery fluid of the blood and lymph that contains no cells, but in which the blood cells (erythrocytes, leukocytes, and thrombocytes) are suspended • Syn: ↑plasma, ↑blood plasma • Hypernyms: ↑extracellular fluid, ↑ECF • …   Useful english dictionary


We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.